La TEOMi ? Nous avons tous à y gagner !

Bientôt, sur le territoire de la CCST, la gestion des déchets fera l’objet d’un nouveau mode de financement prenant en compte pour partie la production réelle des déchets de chaque foyer : la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (TEOMi).

• Qu’est-ce que la tarification incitative ? Jusqu’à maintenant, pour financer le service de collecte des déchets, les usagers paient la TEOM, impôt calculé en fonction de la valeur locative de leur propriété. Elle apparaît sur l’avis de taxe foncière ou dans les charges des locataires.

• Qu’est-ce qui va changer ? Votre Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) intégrera une part variable, dite incitative, correspondant à la consommation du service déchets de l’année précédente. En clair, vous paierez en fonction de ce que vous jetez.

• Pourquoi la mettre en place ? Avec la tarification incitative, le principe du pollueur-payeur est appliqué aux usagers du service d’enlèvement des déchets ménagers. Comme son nom l'indique, cette part incite chacun à trier davantage et à réduire ses déchets. Les avantages sont nombreux : diminution globale des tonnages, plus d’équité devant le service, meilleure transparence du coût pour l’usager, amélioration des performances de tri…

En rendant acteur chacun d’entre nous, la nouvelle tarification incitative aura pour objectif de réduire notre production de déchets et leurs coûts. La CCST opte pour ce dispositif plus responsabilisant et plus transparent.

 

icon alert


Vous désirez reçevoir par mail les actualités
concernant votre commune, Inscrivez vous!